mardi 30 juin 2009

Magro : Rien ne nous arrêtera (29 Juin 2009)

Yves Aimé est réapparu au Magro Ankorondrano. Libéré Samedi, le député Mémé a repris sa place au mouvement légaliste. Mémé a raconté ce qui lui est arrivé jeudi dernier. Selon Mémé, une voiture pleine d’éléments des forces de l’ordre l’a arrêté Jeudi. Il a été emmené directement à Ambohibao au CNME où il a été incarcéré jusqu’à samedi dans la soirée. Il a été enquêté durant 3h30 auprès de la gendarmerie à Fiadanana et relâché quand il a été trouvé que rien ne pouvait lui être retenu. Mémé a déclaré devant les manifestants légalistes qui s’étaient réunis au Magro lundi qu’il ne pensait pas être aussitôt de retour au Magro, mais il s’est promis qu’il continuerait le mouvement jusqu’au retour de la légalité. Son discours ce lundi a été en grande partie dédié à Dieu, qui l’a aidé à surpasser cette incarcération a déclaré Mémé. Mais cela ne lui a rien enlevé à sa verve, lui d’appeler les légalistes à renforcer les rangs et à poursuivre la lutte jusqu’à atteinte de leur objectif.

Le député Zafilahy était également du rassemblement de lundi matin. D’après le député, le jeudi où Mémé a été arrêté, lui, le député Rasomitra et un animateur ont été poursuivi. Ils ont du se cacher à la campagne. Ils sont revenus quand ils ont su que Mémé a été libéré. Le député a été convoqué à la gendarmerie pour enquête mais comme Yves Aimé Rakotoarison, rien ne lui a été retenu. Rien ne nous arrêtera, nous irons jusqu’au bout ont manifesté les légalistes lundi.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

 
http://www.nivapas.com Annuaire
nivapas