dimanche 6 septembre 2009

Pas de participation à la dictature (05 Septembre 2009)

Remerciement à tout va, annonce forte, Monja Roindefo a répondu au discours de Rajoelina par une volonté de tenir bon dans les nouvelles charges que son chef lui confie. Rajoelina par sa déclaration a selon Roindefo réaffirmé sa confiance en lui dans la conduite du gouvernement et il ne va pas le décevoir. Ainsi, Roindefo dans son programme va recevoir dimanche les CV de tous ceux qui sont intéressés à travailler avec lui et dans les organes de transition qu’ils vont mettre en place. Roindefo a en effet annoncé que les candidatures ne seront pas seulement pour le gouvernement mais aussi pour les autres institutions comme le congrès, le conseil supérieur, le conseil national de la réconciliation…

Le discours de Roindefo se voulait rassurant et conciliant. Le gouvernement sera un gouvernement neutre, inclusif et consensuel dans sa composition a avancé Roindefo dans le discours qu’il a fait samedi.

Lui pourtant de déclarer en parallèle qu’il est juste que ceux qui ont soutenu le mouvement de changement dans le pays composent en majorité le gouvernement, ceci face à la demande du groupe Force de changement qui réclame 70% des postes.

Pour les trois autres mouvances (Zafy, Ravalomanana et Ratsiraka), il n’est pas question de participer dans le gouvernement de Rajoelina et Roindefo. La déclaration rejette les principes mêmes des textes de Maputo I, les trois mouvances ne seront pas représentées dans ce gouvernement unilatéral et ne le reconnaitront pas.

A la lecture d’une lettre attribuée à Didier Ratsiraka, un représentant d’annoncer que Didier Ratsiraka fait connaitre que ni l’Arema ni sa mouvance ne participeront dans ce gouvernement.

Manoro Régis de la mouvance Zafy de souligner que personne ne sera envoyée pour représenter la mouvance dans ce gouvernement, aussi quiconque s’y présentera est un usurpateur.

Une déclaration qui mérite d’être relevée, surtout que de son côté Roindefo a annoncé que des personnes des trois mouvances étaient intéressées à participer dans le gouvernement qu’il va mettre en place.

Niet. Le gouvernement qui sera mis en place ne sera jamais consensuel et inclusif même si il va compter dans ces rangs des personnes du TIM, du CRN, de l’AREMA…parce que ces personnes se seront présentées en leur propre initiative.

Le pays tout entier est maintenant pris à témoin sur celui qui est vraiment le dictateur selon Fetison Rakoto Andrianirina. Rajoelina a décidé de mettre en place un gouvernement et va l’imposer au pays et à la population. Selon ce représentant de la mouvance Ravalomanana, Rajoelina est en train de jouer avec le pays.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

 
http://www.nivapas.com Annuaire
nivapas