mardi 6 octobre 2009

Réagissons contre toute tentative de legitimation du coup d'etat!

D'après des constats depuis ce dernier week-end auprès de certains membres de la délégation du GIC, ces derniers voudront admettre Andry Rajoelina comme président de la transition.

La position de la mouvance Ravalomanana est claire depuis la signature des Accords de Maputo. Il ne faut jamais accepter un putschiste à la tête d'un Etat. Plus précisément, il ne faut pas admettre les putschistes à la présidence de la transition.

Dans son discours du 04 Octobre soir, Andry Rajoelina s'autoproclame une seconde fois "chef de la transition", alors que la désignation du président de la transition devrait être effectuée d'une manière consensuelle. Certaines personnalités de la délégation du GIC nient le principe fondamental des Accords de Maputo en insistant sur le maintien du jeune DJ putschiste à la tête de la transition. Nous avons remarqué qu’il y avait déjà un lobbying intensif au niveau de certains délégués de la CI afin de maintenir Rajoelina à la tête de la transition.

Notons que le principe fondamental des Accords de Maputo est que la transition doit être NEUTRE, INCLUSIVE et CONSENSUELLE.

Dressons-nous contre l'ingérence de certain pays dont nous savons pertinemment les intérêts dans notre pays, Réagissons!

Laisser Andry Rajoelina à la tête du pays est-il vraiment au profit de notre Nation, ou bien au profit d'autres nations?

Dressons-nous contre cette tentative forcée de légitimation de Rajoelina, car cette réunion du GIC sera décisive, réagissons pour ne rien regretter.

L’avenir de notre nation dépendra de nous mêmes.

Pour notre chère Patrie "Madagasikara"

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

 
http://www.nivapas.com Annuaire
nivapas