mercredi 4 novembre 2009

L’Union africaine s’excuse auprès de Ravalomanana

Aussitôt arrivé, aussitôt à la manœuvre. A sa descente d’avion à Addis- Abeba, Marc Ravalomanana a éconduit vertement Ablassé Ouegraogo, facilitateur de l’Union africaine, à cause de sa dernière conférence de presse au Carlton à Antananarivo. Le chef de la mouvance Légaliste a traité ce dernier de tous les noms. Jean Ping, président de la Commission de l’Union, a du déavouer Ouedraogo en avouant que « celui-ci a parlé en son nom propre mais pas de l'Union Africaine. » Puis, il a pris la peine de s'en excuser auprès d'un Marc Ravalomana décidé à ne plus se laisser berner. Fort de cet avantage psychologique, il pousse la surenchère jusqu'à exiger que désormais, on publie un ordre du jour avant toutes les séances ou de réunion. Et il a réitéré qu’il ne signera rien si on insiste à placer Andry Rajoelina comme président de la Transition, et qu' « il y a lieu de changer de registre afin d'élever les débats pour parler de géopolitique mais plus de politique d'épicier. »

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

 
http://www.nivapas.com Annuaire
nivapas