mardi 17 février 2009

Les Ambassadeurs et les partenaires techniques et financiers à Iavoloha



Pour la première fois depuis le début de la crise politique à Madagascar, le Président de la République, Marc Ravalomanana, a reçu collectivement, l'ensemble des membres du Corps Diplomatique en résidence à Madagascar conduits par le Doyen du Corps diplomatique, le Nonce Apostolique, Monseigneur Augustine Kasuja et les émissaires de l'Organisation des Nations Unies et de l'Union africaine, ainsi que les représentants des bailleurs de fonds, venus exprimer et échanger leur vision et points de vue sur la situation qui prévaut actuellement à Madagascar. Ceci, en présence du Ministre malgache des Affaires étrangères, Marcel Ranjeva, et du Directeur de Cabinet de la Présidence, Monsieur Joelisoa Ratsirarson.

Ces représentants de la Communauté internationale ont pu, à leur tour, s'enquérir auprès du Chef de l'Etat malgache du même message contenu dans la déclaration présidentielle ce samedi 14 février 2009, au Stade de Mahamasina, concernant : la mise en place de la Commission d'enquête indépendante relative au conflit du 07 février 2009 à Ambohitsorohitra, et l'ouverture affichée par le Président Ravalomanana au dialogue et aux échanges, car , selon Marcel Ranjeva, « à Madagascar, seuls les débats et les discussions peuvent orienter efficacement les décisions à prendre ».
Une position de « Raiamandreny » que la communauté d'Ambassadeurs et de partenaires présents n'ont pas manqué de saluer, selon le Chef de la diplomatie malgache, qui a précisé que l'unique objectif pour toutes les parties étant la continuité des actions de développement à Madagascar et l'atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD).



Le Président de la République a reçu, en marge de cette rencontre, les mêmes représentants de la communauté de bailleurs de fonds (dont le Doyen du Corps diplomatique, les Ambassadeurs de Etats-Unis et de l'Allemagne, les représentants de l'Organisation des Nations Unies et de l'Union africaine, le Chargé d'affaire de l'Ambassade de France à Madagascar, l'Ambassadeur de la Commission de l'Union européenne à Madagascar), avec lesquels il a été discuté des voies et moyens d'allègement des coûts et répercussions socio-économiques de la crise actuelle dans la vie de la population malgache.

Le Secrétariat à la Communication

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

 
http://www.nivapas.com Annuaire
nivapas