samedi 18 juillet 2009

Marc Ravalomanana : je suis avec vous (18 Juillet 2009)

Cris et ovations ont retenti à Ankorondrano samedi durant l’intervention en direct par téléphone du Président Ravalomanana. « Rentre, rentre » ont clamé les partisans de la légalité à Marc Ravalomanana qui a répondu qu’il rentrerait. La légalité sera rétablie a affirmé Ravalomanana qui dit travailler sans relâche avec la communauté internationale pour trouver des solutions pour sortir le pays et le peuple malagasy de la crise qui sévit. La communauté malagasy est complètement désorientée selon le Président, l’économie du pays s’est effondrée, des milliers de personne ont perdu leurs emplois, les familles les plus vulnérables ont de la chance d’avoir encore à manger une fois par jour, beaucoup sont obligés de vendre les biens qu’ils ont pour pouvoir vivre. Tout sera fait pour rétablir la vie du pays a continué Ravalomanana qui a déclaré que l’emploi sera une des priorités. Dans son intervention, le Président a rassuré les partisans de la légalité que l’espoir est permis et de promettre qu’il ne laisserait pas le peuple tout seul.

Marc Ravalomanana n’a pas manqué de parler de la réunion sur Madagascar, conduite par le groupe international de contact, qui se tiendra mercredi à Addis Abeba. La réunion se penchera sur comment instaurer une sécurité et une légalité durable dans le pays selon Ravalomanana qui a appelé la population à porter en prière la réunion.

Il a par ailleurs lancé un appel à l’endroit des forces de l’ordre de faire honneur à leur devise « pour la patrie ».
L’intérêt du pays est le plus important à souligner le Président Ravalomanana, « je sais que beaucoup d’entre vous militaires, gendarmes, policiers, voient ce qui se passe actuellement, savent ce qu’il faut faire pour respecter notre devise pour la patrie. Je vous appelle et vous pardonne. Regardez la population malagasy, protégez la et ses biens. Nous œuvrons pour la patrie, je crois en votre sagesse. » . Lui de lancer par la suite un appel à la population à savoir pardonner.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

 
http://www.nivapas.com Annuaire
nivapas