mercredi 7 octobre 2009

Chasse croisée (07 octobre 2009)

Des sympathisants de Rajoelina ont gouté mardi aux lacrymogènes des forces et ne trouvaient plus la répression légitime. Les partisans de Rajoelina avaient, à chaque manifestation pacifique des légalistes réprimée par les forces, donné raison à ces dernières. Mardi les commentaires ont changé.

Des partis partisans de Rajoelina avaient manifesté non loin de l'hôtel Carlton où se tenait la réunion avec le GIC. Ces partis refusent la médiation du GIC, les accords de Maputo....Il y avait entre autres le Monima (parti de Roindefo PM de Rajoelina), l'AKFM Fanavaozana (parti de Andriamanjato ministre des affaires étrangères de Rajoelina et chef de délégation de sa mouvance), l'Otrikafo...des partis alignés derrière Rajoelina depuis le début. Des forces armées ont pris leurs banderoles et les ont dispersé à coup de lacrymogène.

Pour des partisans de la légalité, ce n'était qu'une mise en scène. Au cours des manifestations légalistes réprimées par les forces des manifestants sont à chaque fois arrêtées et la répression ne se limitait pas à des tirs de lacrymogène. Un homme de commenter "si c'était nous qui avions manifesté à Anosy, beaucoup auraient été emmenés par ces forces et beaucoup blessés"

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

 
http://www.nivapas.com Annuaire
nivapas