vendredi 29 mai 2009

Ravalomanana intransigeant (28 Mai 2009)

Dans son allocution jeudi, le Président Ravalomanana suggère l’arrivée prochaine de service de maintien de la paix à Madagascar. « J’appelle les militaires, gendarmes et policiers qui chérissent l’ordre et la sécurité et qui accomplissent leur activité de défendre la vie et les biens de la population de baisser les armes quand le moment de le faire viendra. Ceux qui ne s’exécuteront pas seront sanctionnés. Les citoyens qui ont été victimes des actes de banditisme et illégitime de Andry Rajoelina et de ses bandits sont appelés à ne pas gêner le travail des agents de maintien de la paix, ils viennent pour nous aider pour rétablir la légalité. Laisser les faire leur travail et aider les si besoin est » a t – il soutenu. Sur un ton sévère, Marc Ravalomanana a promis des sanctions à l’endroit de ceux qui enfreints la loi et soutiennent les actes de Rajoelina qu’il qualifie de bandit. Les victimes de ces actes pourront compter sur la justice d’après lui, il a appelé « ces victimes » à identifier les bandits et à porter leurs plaintes devant les autorités quand la légalité sera de retour.

Dans ses allocutions, Marc Ravalomanana se fait de plus en plus intransigeants vis-à-vis de la HAT et de ceux qui la soutienne. Des discours très enflammés qui sont applaudies par les manifestants légalistes qui tiennent quotidiennement une manifestation dans l’enceinte du Magro Ankorondrano. Les commentaires des manifestants acceptent l’idée de la venue de forces de maintien de la paix pour revenir à la légalité, et donc le retour de Ravalomanana. Notons qu’Andry Rajoelina a refusé toute idée de retour du Président, en déclarant qu’ils (les HATistes) feront blocs à toute convention ou charte allant dans ce sens.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

 
http://www.nivapas.com Annuaire
nivapas