jeudi 19 février 2009

Des Enfants Soldats à Madagascar ? Un Crime contre l’Humanité !

Andry Rajoelina a déclaré qu’il allait envoyer en première ligne du cortège destiné à l’appropriation des Ministères d’Etat du jeudi 19 février 2009, des FEMMES et surtout des ENFANTS … Tout ça pour assouvir sa soif de Coup d’Etat et de manœuvres anticonstitutionnelles.

Rien que le fait de penser à mettre en première ligne des enfants lors de cette manifestation, cela relève déjà d’un véritable « Crime contre l’humanité » !

Ce ne sont pas des moyens légaux d'expression démocratique ! Où est la démocratie prônée par Andry RAJOELINA et consorts?

Cette manifestation illégale qui utilise des boucliers « enfants » n’est pas du tout acceptable, et doit être fermement dénoncée par la justice et les militaires de l’EMMO-NAT, et doit être suivie inévitablement d’arrestations.

Les autorités ainsi que l’EMMO-NAT doivent absolument condamner fermement les agissements des fauteurs de trouble à l’ordre public, de tentative de coup d’état, des "entraves à la circulation", et des "violences à l'encontre des forces de l’ordre avec jets de pierre" dont Andry Rajoelina et consorts sont les instigateurs.

Et évidemment depuis, on se trouve devant un débordement incontrôlé, incontrôlable pour l’instant, et qui est extraordinairement inquiétant face aux pillages et aux actes de violence dont est victime la population de la Capitale, prise en otages par les agissements d’Andry Rajoelina et ses partisans.

L’EMMO-NAT doit condamner fermement les pratiques d’appel à la désobéissance civile et militaire, et doit appeler à la responsabilité de tous les acteurs des troubles à l’ordre public pour que cesse cette violence qui traumatise le centre-ville de la capitale. La coupe est pleine pour la population d'Antananarivo !

L’escalade de la violence est à son paroxysme actuellement du fait des initiatives jusque là peu judicieuses prises par l’ex-Maire ! Le TGV aurait-il perdu les pédales … de frein ?

Il est temps d’appliquer les mandats d’arrêts à l’encontre des organisateurs de ces initiatives insensées.

Déjà que recruter une minorité infime de « Mpiandry » (sensés prier pour les dirigeants légitimement élus, comme il est indiqué dans la Bible) qui ont été finalement utilisés et manipulés comme bouclier humain, lors de la première tentative de prise de Ministères du lundi 17 février 2009, cela avait fait bondir plus d’un sur son siège ; le fait d’envoyer des enfants en première ligne nous révèle encore une fois au grand jour les grosses désillusions de Andry Rajoelina à recruter des partisans pour se sacrifier pour sa gloire personnelle.

A moins que les parents de ces jeunes enfants n’aient obtenu une somme d’argent assez importante pour couvrir les frais nécessaires à leurs enterrements ou à leurs hospitalisations ?

Nous pensons réellement que Andry RAJOELINA abat sa dernière carte avant que les forces de l’ordre l’arrêtent pour Tentative de Coup d’Etat et prise illégale de Ministères!

Et puis que peut-on faire d’un prétendant à la Présidence qui OSE envoyer des nourrissons et des préadolescents sur le front ? N’est-ce pas la naissance d’une véritable démence chez le Disc-jockey ?

Avec Andry RAJOELINA, Madagascar va-t-elle entrer demain dans le club des pays africains qui ont des enfants soldats ?

Nous pensons réellement que LE POUVOIR LEGITIME et l’EMMO-NAT ne vont pas être bousculés devant la face du Monde par la ruse infantile et débile d’un mouvement radical et extrémiste de rue.

Il est temps que ces gamins et jeunes manipulés reprennent le chemin de l’école, et que le « TGV » Andry RAJOELINA rentre en gare et coupe tout avant une issue tragique !

Nous appelons l’EMMO-NAT et la JUSTICE MALGACHE à arrêter ce qui ont eu l’idée d’utiliser des enfants comme bouclier humain ! Il en va de l’Honneur de la Nation Malgache!

Il faut que la classe politique malgache, l’EMMO-NAT, ainsi que la Communauté internationale, en général, ne soient pas complices de telles actes.

Cet homme, Andry RAJOELINA, qui prétend être un démocrate et un homme d’Etat est un individu très dangereux, et doit être arrêté et poursuivi pénalement.

Le président Marc RAVALOMANANA consolide indéniablement sa position de Chef d’Etat légitime, et c’est pourquoi le peuple Malagasy et la Diaspora le respecte en tant que « Ray aman-dReny», «Un Sage» de la Nation.

Le Comité de soutien de la Démocratie, de la Constitution et de la République Malgache : RRM-Europe

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

 
http://www.nivapas.com Annuaire
nivapas